COSOANJA vous fait partager un événement de Décembre 2017

Le 8 Décembre 2017, deux membres de l’Equipe COSOANJA ont eu le plaisir de participer à cette journée d’étude, dirigée par Claire MESTRE qui intervenait dans le cadre de ses activités auprès des populations migrantes à Bordeaux.

Cet événement a été l’occasion de rencontrer Claire et son équipe. Leurs interventions passionnantes nous ont permis de découvrir les différentes approches mises en place pour accompagner les personnes migrantes transitant dans ces structures d’accueil.
De ces moments enrichissants, nous garderons de bien agréables souvenirs, tant sur le plan de l’intérêt des débats de la journée dont le thème nous touchait particulièrement, que sur celui de la qualité et de la chaleur de l’accueil des bordelais.
Et nous remercions particulièrement Claire Mestre de l’accueil personnel qu’elle nous a réservé.

Cela nous a permis d’évoquer avec elle nos projets communs pour 2018 à Madagascar, entre autres auprès des convalescents de l’Unité Ergo-agricole d’Ambohidratrimo. Mais c’est une autre histoire, que nous détaillerons prochainement sur ce site…
C’est avec plaisir qu’aujourd’hui nous partageons avec nos amis de COSOANJA ces informations sur le travail de Claire Mestre, de ses collaborateurs, et de l’Association Mana qu’elle a créée, en invitant les personnes intéressées à étendre leur recherche sur le web en explorant les sites dédiés à leurs actions.

Voici, extrait du programme de la journée du 8 Décembre, un aperçu des structures mises en place à Bordeaux :

Soins transculturels
Ce pôle, dirigé par le Dr Claire Mestre, rassemble des activités de soin, prévention, formation. Il travaille en collaboration avec la consultation transculturelle de l’hôpital Saint-André et de la maternité de Pellegrin. Soins et prévention concernent des populations migrantes, et complètent l’activité de consultations médicales transculturelles du CHU. Ils sont dispensés à l’égard des adultes, des jeunes et des bébés.
Lire l’article complet sur le site dédié

Ecole des femmes
L’Ecole des Femmes s’est fixée pour mission l’amélioration de la santé des habitants du quartier, spécifiquement à l’égard des femmes migrantes. Elle développe ses actions avec deux principaux objectifs: favoriser l’accès aux droits, à l’information et aux soins via une médiation et de l’interprétariat entre public bénéficiaire et institutions sanitaires, sociales et scolaires ; développer les actions de prévention auprès des publics les plus éloignés (personnes en situation de précarité, migrants allophones, personnes vulnérables, etc…).
Lire l’article complet sur le site dédié

Interprétariat médical et social
Des interprètes médicaux et sociaux sont disponibles pour intervenir dans les consultations médicales, psychologiques, sociales, et dans d’autres domaines. Ils sont formés, soumis au secret professionnel, et supervisés. Une charte a été élaborée à partir de notre expérience et travaux. L’équipe est sous la coordination de Stéphanie…
Lire l’article complet sur le site dédié

Et quelques images pour compléter ces journées bordelaises :

Les intervenantes sur le thème de cette journée d’étude

J.Monteil, Décembre 2017.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


1 × quatre =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.